Le patron d’Ethias se fait sortir

Le 4e assureur belge change de patron dans un contexte particulièrement sensible Archives Belga

Gros chamboulement chez l’assureur Ethias: au moment où un éventuel rachat par Belfius est annoncé, le CEO Bernard Thiry, quitte la boutique.

Le patron d’Ethias Bernard Thiry vient de faire les frais d’un remaniement du comité de direction. Ce départ intervient au moment où l’entreprise liégeoise (4e opérateur d’assurances belge) vit des moments particulièrement délicats.

Un plan pour fin septembre

Après Axa Belgium, c’est Ethias qui se retrouve un peu dans l’œil du cyclone. Comme nos confrères de L’Echo l’annoncent aujourd’hui, Ethias pourrait être rachetée par Belfius.

Rien n’est fait encore, mais le ministre des Finances Johan Van Overtveldt a demandé à la Banque Nationale d’étudier un plan d’adossement d’Ethias à Belfius. L’entreprise n’aurait pas «réussi» les stress tests de l’Autorité européenne de supervision des assurances au début de l’été.

La BNB a donc demandé un plan de renforcement financier pour la fin de ce mois. Celui mis en place il y a un an n’a pas suffi.

Un dossier dans les pattes

C’est dans ce contexte que l’entreprise annonce le départ de Bernard Thiry, remplacé temporairement par Benoit Verwilghen, le vice-CEO.

On attend pour le 1er octobre l’arrivée de Brigitte Buyle au comité de direction. Elle est aujourd’hui vice-présidente d’IBM Benelux. «Par sa riche connaissance du secteur IT , elle pourra faire bénéficier Ethias de son expérience dans la transformation digitale que l’entreprise a démarrée il y a un an», fait savoir Ethias.

Bernard Thiry a débarqué à la tête du comité de direction en 2008, «en pleine crise financière», rappelle le conseil d’administration d’Ethias. Qui le remercie vivement.

Il avait même été conforté à son poste après que son renvoi en correctionnelle a été requis il y a quelques mois dans le cadre d’un dossier supposé de fraude à l’assurance concernant le patron de Nethys, Stéphane Moreau.

Il se dit que l’affaire ne se serait pas laissé oublier.