article abonné offert

GABON

Une « évidente anomalie » électorale

 Une « évidente anomalie  » électorale

À Libreville, les passants rendent hommage aux victimes des violences post-électorales. AFP

L’Union Européenne a décelé une «anomalie évidente » dans l’élection présidentielle au Gabon, où pouvoir et opposition se font face.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 81 des 399 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?