CHIMAY

Explosion à Chimay : un des blessés plongé dans le coma

Explosion à Chimay : un des blessés plongé dans le coma

eda

Le Parquet et les responsable locaux ont tenu une conférence de presse vers 11h pour faire le point suite à l’explosion de cette nuit à Chimay. Premier bilan.

Onze heures après la terrible explosion du hall omnisports, que sait-on?

État des blessés

Quatre personnes ont été blessées dans l’explosion.

Le plus touché se trouve à l’hôpital militaire de Neder Over Heembeek. Il a été plongé dans un coma artificiel. «Mais ses jours ne sont pas en danger», a précisé la bourgmestre

Le deuxième blessé plus atteint a été transporté au Grand Hôpital de Charleroi. Il souffre de brûlures partielles ainsi que de coupures et est évidemment très choqué.

Les deux autres blessés avaient été conditionnés au poste médical avancé. Ils ont été transportés au centre de santé des Fagnes à Chimay. Ils souffrent de coupures et restent en observation car ils ont été victimes de l’effet de souffle. L’une a été atteinte au niveau de la main et a été touchée par des débris de verre. L’autre présente également des brûlures mais son état ne sollicitait pas de «déplacement plus éloigné», soulignent encore les autorités locales.

Origine de l’explosion

L’expertise des lieux qui a débuté dès cette nuit n’a pas encore permis d’établir la cause de l’explosion. «Il n’y a pas de certitude à l’heure actuelle.» Si le centre sportif n’était pas relié au gaz, deux bonbonnes ont néanmoins été retrouvées sur place.

Stabilité du bâtiment

Les pompiers et la Protection civile ont pénétré sur le site vers 11h pour commencer les mesures de statibilisation. Un ingénieur en stabilité est attendu dans l’après-midi. Une société privée a été mandatée pour le déblayage des lieux mais attend l’avis éclairé de l’ingénieur avant d’intervenir.

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux et des Infrastructures sportives, Paul Furlan, s’est rendu sur place en fin de matinée et a assuré la Ville de Chimay de son soutien face à la catastrophe.

Festivités annulées / reportées

Suite au drame, les Estivales, festival organisé ce samedi sur la place de Chimay, sont annulées. A Lompret, les Délicyclettes sont reportées.

Une société privée procédera à l’enlèvement de la toiture

Une firme privée procédera dès lundi à l’enlèvement de la toiture du complexe sportif de Chimay. L’expertise incendie ne pourra être réalisée qu’une fois le bâtiment sécurisé.

Une entreprise privée a été désignée pour stabiliser le bâtiment. Les travaux ne débuteront que lundi et consisteront à démonter le toit pour enlever les appareils de fitness qui se trouvent dans la salle de gym du premier étage.

La société tâchera ensuite de stabiliser la dalle. Ce n’est qu’une fois ces travaux terminés que l’expert désigné par le parquet de Charleroi pourra se rendre sur les lieux afin de déterminer les causes du sinistre.

« Il s’agit d’alléger pour ne pas démolir les lieux qui permettront d’identifier l’origine du sinistre », explique pour sa part la bourgmestre de l’entité, qui précise qu’un ingénieur en stabilité s’est rendu sur place dans l’après-midi. « Nous allons également faire appel à une société de gardiennage pour empêcher que des personnes n’entrent dans le bâtiment. »

Le Centre Sportif « Le Châlon » est géré par une intercommunale dans laquelle les communes de Chimay et Froidchapelle sont partenaires. Une réunion extraordinaire du conseil d’administration a eu lieu vers 17h00. « Tous les membres du conseil ont été mis au courant des faits », expliquent les autorités locales, précisant qu’il sera décidé dans les prochains jours de la relocalisation, dans des salles communales ou privées, des activités qu’accueillait le centre sportif. Une rencontre avec le personnel de l’établissement aura par ailleurs lieu samedi.


Nos dernières videos