MÉDIAS

Radio Contact reste leader

Le CIM radio vient de publier les résultats de la dernière vague d’audience radio (avril-juin 2016). Radio Contact reste en tête devant Bel RTL et VivaCité. Le classement est identique pour la saison 2015-2016. Globalement, les chiffres sont assez stables.

Radio Contact est toujours la radio la plus écoutée en Fédération Wallonie-Bruxelles, ressort-il jeudi de la dernière vague d’audience du Centre d’information sur les médias (CIM). Sa part de marché entre avril et juin est estimée à 15,9% (contre 15,3% entre janvier et mars, et 16,1% enregistrés entre septembre et décembre 2015).

Bel RTL connaît un léger recul (14,6%, -1%) tandis que VivaCité (RTBF) se maintient sur la troisième marche du podium, renforçant légèrement son audience (14,1%, +0,3%).

Statu quo pour les stations de radio classées entre la quatrième et la septième position. Nostalgie (12,7%, +0,7%) devance Classic 21 (8,65%, -0,5%), NRJ (6,57%, stable) et La Première (6,47%, +0,6%). Viennent ensuite Fun Radio (3,07%, + 0,6%), qui dépasse Pure FM (2,93%, -0,2%) et Musiq’3 (1,72%, -0,1%). Les trois dernières classées demeurent, dans l’ordre, DH Radio (0,95%), Mint (0,46%) et Chérie FM (0,1%).

Classement saisonnier: RTL et RTBF

Cette dernière étude permet d’établir un classement des audiences radio pour la saison 2015-2016.

«De ces résultats il ressort un constat évident: au fil des saisons, le leadership des radios du groupe RTL sur le paysage radiophonique francophone demeure constant, commente-t-on du côté du groupe RTL. Tant Bel RTL que Radio Contact sont les seules radios à voir leurs audiences augmenter de manière continue au cours des trois dernières saisons.»

Radio Contact reste leader
En nombre d’auditeurs, le groupe RTBF atteint un record de 1 234 845 auditeurs par jour et 1 845 291 auditeurs par semaine. Doc CIM – RTBF

Radio Contact demeure indétrônable avec près d’1 000 000 d’auditeurs hebdomadaires, 557 255 auditeurs quotidiens et 15,7% de part de marché. Enfin, près d’1/4 des jeunes francophones âgés entre 12 et 34 ans écoutent la radio Feel Good (23,5%).

Bel RTL conforte son statut de première radio généraliste du Sud du pays et occupe la première place des audiences quotidiennes. Avec 949 104 auditeurs hebdomadaires et 588 128 auditeurs quotidiens, les parts de marché de Bel RTL s’établissent à 14,6%. Au cours de la saison 2015-2016, l’émission Bel RTL Matin (7-9h) demeure la première matinale francophone avec 19,1% de parts de marché, soit 613 810 auditeurs hebdomadaires. En outre, le journal de 8h est désormais le JP le plus écouté de la bande FM avec 6,1% de parts de marché entre avril et juin 2016, soit 251 326 auditeurs quotidiens.

Du côté, de la RTBF, on affiche aussi un sourire. «Au niveau du groupe tout d’abord, sur la moyenne des trois vagues de la saison 2015-2016, les cinq radios de la RTBF réalisent une audience globale record de 1 234 845 auditeurs par jour, ce qui représente une hausse de 38 000 auditeurs quotidiens par rapport à la saison 2014-2015. Idem pour ce qui concerne le nombre d’auditeurs hebdomadaires qui progresse de 30 000 auditeurs pour atteindre le chiffre record de 1 845 291 auditeurs par semaine, soit 54% des auditeurs belges francophones.»

VivaCité a progressé au cours de la saison de 528 795 à 550 890 auditeurs quotidiens et de 904 317 à 931 802 auditeurs hebdomadaires, pour atteindre un record sur chacun de ces deux critères.

Classic 21, qui a vu sa part de marché progresser de 8,9% en 2014-2015 à 9,2% en 2015-2016. La chaîne rock de la RTBF a également continué d’attirer de nouveaux auditeurs: ceux qui l’écoutent chaque jour étaient en moyenne 326 756 au cours de la saison qui vient de s’achever contre 294 904 lors de la saison d’avant. En nombre d’auditeurs hebdomadaires, ils sont désormais 603 264, soit une progression de 22 000 unités.

Pure FM voit également son nombre d’auditeurs quotidiens progresser de 14 000 auditeurs par jour et de 22 000 auditeurs par semaine pour atteindre respectivement 169 022 et 356 661 auditeurs, chiffres d’une saison record également.

Musiq’3 enregistre également une progression de son nombre d’auditeurs en une saison, de 73 720 à 75 291 par jour et de 151 866 à 162 675 par semaine,

Enfin, La Première retrouve quasi intégralement la durée d’écoute (+14 minutes) perdue dans la présente vague, «démontrant bien à nouveau le manque de fiabilité de ce critère qui influence la part de marché des radios de vague en vague», note la RTBF. La relance se fait ressentir au niveau du nombre d’auditeurs qui enregistre un gain de 2 500 auditeurs quotidiens (323 935 pour cette vague) et de 15 607 auditeurs hebdomadaires (537 387 dans cette vague). Et qui dit audiences et durée d’écoute en reprise, implique automatiquement une hausse de 11% de la part de marché qui passe de 5,8 à 6,5%.

Groupe Nostalgie-NRJ-Chérie FM

Du côté de Nostalgie, on est aussi content. «Nostalgie réalise la plus belle progression en PDM avec +0,7% passant de 12% à 12,7%. Nostalgie conserve solidement sa 4e position dans le ranking des radios les plus écoutées en Belgique.» Nostalgie fidélise 436 000 auditeurs et porte sa durée d’écoute à 180 minutes par jour (+14 minutes). Sur son cœur de cible, 35-54ans, Nostalgie obtient un de ses meilleurs scores avec 14,9% de parts de marché contre 13,2% l’année dernière (vague 2015-2).

Légère déception pour NRJ, dont la part de marché recule à 6,6% (contre 7% auparavant). «Mais NRJ maintient son leadership sur son cœur de cible 12-24ans (22,1%) et enregistre une durée d’écoute historique (121 minutes, + 17).» Ce sont principalement les émissions en soirée qui sont en recul. La matinale Le Réveil Duroy et la journée sont en progression. Sur la période cumulée depuis le début de la saison, NRJ obtient une part de marché stable de 6,8%.

Avec en plus Chérie FM, le groupe affiche une audience globale de 769 750 auditeurs par jour. NRJ, Nostalgie et Chérie FM atteignent ensemble une part de marché de 19,5% et se classe deuxième groupe privé.

En Flandre

Côté flamand, Radio 2 reste l’inébranlable station de radio la plus écoutée avec une part de marché de 27,8%, très loin devant Q-Music (13,3%), qui ravit la seconde place à Studio Brussel (13%).

Nos dernières videos