Arlon

Le suspect pour le meurtre de Nasreddine Mahdbi nie et reste en prison

Me Lucie Vanardois, l'avocate de Nasreddine Mahdbi. S.E

Un jour à peine après son placement sous mandat d'arrêt, le suspect inculpé pour le meurtre de Nasreddine Mahdbi a comparu pour la première fois devant la chambre du conseil de Marche-en-Famenne ce vendredi matin.

La chambre du conseil de Marche-en-Famenne a confirmé, vendredi, le mandat d'arrêt du suspect inculpé pour le meurtre de Nasreddine Mahdbi. Une demande de placement sous bracelet électronique, formulée par son avocate Me Lucie Vanardois, a donc été refusée. Le jeune homme de 19 ans est incarcéré à la prison de Marche mais nie tout rôle dans la mort de la victime. Son conseil ne souhaite pas à ce stade donner plus de renseignements sur l'identité de son client.

Le jeune homme de 19 ans nie toute implication dans la mort de la victime dont le corps avait été retrouvé en partie calciné dans un champ à Gérouville vendredi dernier. « Il s'est présenté spontanément à la police mercredi », confiait vendredi Me Vanardois à la sortie de la chambre du conseil.

D'après son conseil, le suspect explique avoir rencontré Nasreddine jeudi soir, qui lui devait 50€, mais ensuite avoir passé la nuit chez sa grand-mère à Virton.

Le suspect a toutefois été privé de liberté en étant inculpé par le juge d'instruction Maes de meurtre, coups pour faciliter le vol et séquestration. Selon nos sources, trois témoins affirment qu'à l'issue d'une discussion, le suspect et une autre personne ont emmené de forcé la victime en voiture. Mais il conteste tout cela.