MONDE

La France expulse un Algérien faisant peser une « menace grave »

La France expulse un Algérien faisant peser une « menace grave »

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et son chef de cabinet Patrick Strzoda. AFP

Un Algérien faisant peser une «menace grave» sur l’ordre public en France a été expulsé jeudi vers son pays, a annoncé le ministère français de l’Intérieur.

Les services du ministère «ont procédé ce jour à l’expulsion vers l’Algérie de M. Abdelkrim Mostefai, ressortissant de ce pays», selon ce communiqué.

Une source policière a précisé qu’Abdelkrim Mostefai n’avait aucun lien de parenté avec Ismaël Mostefaï, l’un des assaillants de la salle de concert parisienne du Bataclan lors des attentats jihadistes du 13 novembre.

Cette expulsion a été décidée «compte tenu de la menace grave que faisait peser sur l’ordre public le maintien de cet individu sur le sol français», selon le ministère, qui n’a pas précisé ce qui était exactement reproché à Abdelkrim Mostefai.

«Cette mesure a permis de mettre en œuvre la procédure d’éloignement dès que sa présence a été repérée sur le sol français», a-t-il ajouté.

«Abdelkrim Mostefai était présumé impliqué dans des réseaux jihadistes», a souligné la source policière.

Depuis 2012, 80 mesures d’expulsion ont ainsi été prononcées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, selon le ministère de l’Intérieur.