RONQUIERES

Le Ronquières Festival quasi sold out pour ses 5 ans

Le Ronquières Festival quasi sold out pour ses 5 ans

Ronquières Festival, le plan incliné et sa tour Dominique Houcmant

Créé en 2012, le Ronquières Festival a rapidement trouvé sa place dans le bouquet des festivals. De 12000 personnes la première année, il s'apprête à accueillir 35000 personnes sur 2 jours ces 6 et 7 août et est presque complet. Grâce notamment à Puggy et Selah Sue, mais pas seulement.

Pour sa 5e édition ce weekend, le Ronquières Festival s'offrira sans doute un sold-out. Depuis un mois, les pass 2 jours et les places du samedi sont épuisés et il restait ce jeudi moins de 300 places pour la journée de dimanche. Malgré un contexte plombant et une offre de festival pléthorique (ce weekend se déroulent aussi Esperanzah, le BSF, le Suikerrock pour ne citer qu'eux), le festival du plan incliné a connu une croissance rapide et peut compter sur un public fidèle.

Un festival familial...

Comment expliquer ce succès? Le festival a directement trouvé son audience, à savoir un public familial généraliste et pas trop pointu, qui peut venir se détendre un weekend dans une atmosphère détendue comme l'explique l'organisateur Gino Innocente: "le festival répond à une attente d'avoir un événement de qualité dans une ambiance familiale et sur un site particulier". Celui du plan incliné de Ronquières et sa tour de 150 m de haut sur laquelle un videomapping sera projeté samedi et dimanche soir, pour marquer le coup.

...Qui s'est voulu professionnel dès le début

Dès le début du festival, les organisateurs ont choisi l'option d'accueillir les artistes populaires du moment dans des conditions optimales. "On a voulu proposer ce que nous aurions cherché si on allait dans un festival". Une option à risque avec de gros investissements dès la première édition mais qui s'est avérée payante aujourd'hui. De 12 000 festivaliers en 2012, Ronquières atteint aujourd'hui sa jauge maximale sur le site, avec environ 35 000 festivaliers attendus sur deux jours. Grâce à la présence des locomotives  Puggy et Selah Sue notamment. Pour résumer, Ronquières c'est "un événement programmant des têtes d'affiche contemporaines avec une actualité, qui défendent un album, jumelé avec une qualité de production à l'avenant de l'affiche", selon Gino.

Ce succès croissant peut-il pousser le festival à s'installer sur un site plus grand à terme? "Certainement pas", répond catégoriquement Gino. "Le site participe à ce qui fait l'identité du festival". Bien que le cap des 5 ans puisse marquer une nouvelle étape pour le festival, " il n'y a pas d'urgence à changer". L'important sera de garder cette ambiance familiale à taille humaine qui satisfait le public. Un public qui s'est élargi, mais dont le noyau dur reste composé d'habitants du Centre, voire encore plus spécifiquement de Binche. Logique: les organisateurs sont quasi tous binchois et quand on connaît l'esprit familial, voire clanique qui anime la cité du Gille, il n'y a pas de quoi s'en étonner.

Moins de file si vous oubliez votre sac à dos

Apprenant des erreurs du passé, l'organisation du festival a décidé cette année d'augmenter ses guichets d'entrée, où de longues files s'étaient formées l'an dernier. "On a eu un afflux le samedi dès l'ouverture, c'était très difficile l'an dernier entre 14h et 16h". Il fallait en effet s'armer de patience pour enfiler son bracelet et passer à la fouille en début d'après-midi. Cette année, 20 stands d'échanges de bracelets sont prévus, ce qui devrait fluidifier la circulation. Notez que les organisateurs vous conseillent de venir sans sac à dos: sécurité oblige, ils seront systématiquement fouillés. Mais comme il fera beau et chaud, vous pourrez vous passer d'anorak et donc de sac pour le transporter.