JUDO

JO: repêchée en dernière minute, Ilse Heylen forcée de décliner l’invitation

JO: repêchée en dernière minute, Ilse Heylen forcée de décliner l’invitation

Le sort s’acharne sur Ilse Heylen. EdA - Alan MARCHAL

Invitée à palier au forfait d’une judoka, Ilse Heylen préfère renoncer à se rendre aux Jeux olympiques de Rio.

«Une blessure qui était en train de guérir vient à nouveau d’être rouverte. Nous restons sans voix.» C’est en ces termes qu’Ilse Heylen et Olivier Berghmans, son coach et mari, se sont exprimés après l’invitation surprise qu’a dû décliner la judoka anversoise.

En effet, première réserviste dans sa catégorie, la médaillée de bronze des Jeux d’Athènes (2004) a été rappelée en dernière minute pour palier au forfait d’une participante.

Comme indiqué dans le mail reçu de la Fédération internationale de judo (IJF) ce mercredi à 22h00, la Belge avait jusqu’à ce jeudi 13h00 pour donner sa réponse. Une réponse qui, en toute logique, a été forcément négative.

«Ilse ne s’est pas préparée pour ces Jeux, serait incapable de faire le poids dans un laps de temps aussi court et, même si c’était possible, sauter dans un avion pour Rio et voyager plus de 12 heures trois jours avant la compétition n’est pas faisable», explique le couple anversois, «rempli de tristesse», dans sa réponse à la Fédération internationale. «Avec des résultats comme une 3e place à Athènes (2004), une 7e place à pékin (2008) et une 5e place à Londres (2012), se contenter d’apparaître sur les tatamis ne satisferait pas Ilse.»

Pour Ilse Heylen, qui avait confié que le plus grand regret de sa carrière était de ne pas être parvenue à se qualifier pour Rio 2016, ce mail de la Fédération internationale est un nouveau crève-cœur. Et pour cause, après s’être fait subtiliser au dernier moment le dernier ticket européen pour les JO par la Suissesse Evelyne Tschopp, la Belge, qui avait annoncé sa retraite au soir de cette désillusion, avait déjà vécu une situation similaire en mai. A l’époque, elle avait reçu une sélection inattendue pour le Masters, ultime chance pour elle de se qualifier directement pour ses 4es Jeux. Malheureusement, un mail tombé 24 heures plus tard lui annoncait qu’elle n’était plus retenue pour cette compétition.