article abonné offert

« L’Europe a toujours été faible »

Jusqu’à la fin 2015, le transfert de données numériques personnelles de l’Union européennes vers les USA était encadré par l’accord Safe Harbor censé protéger d’un usage abusif les données des Européens stockées outre Atlantique.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 29 des 149 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?