AGRICULTURE

Céréales : bien pire cette année qu’en 1976

Céréales : bien pire cette année qu’en 1976

C’est un Waterloo agricole,.2016 bat tous les records en mauvais rendements depuis la dernière guerre. AFP

Pour la récolte des céréales, c’est bien pire en 2016 qu’en 1976. Cette année-là, les grandes sécheresses avaient fait grimper à prix d’or la paille.

Les moissons de blé, qui viennent de démarrer sous la pluie et battront leur plein ce week-end, sont catastrophiques. Les rendements sont en baisse d’au moins 30% et cela pourrait aller jusque 50%. Olivier Henroz, responsable céréales pour Agri.wal (Brichart) nous expliquait mardi qu’on n’avait plus connu ça depuis la grande sécheresse de 1976. Erreur. C’est pire encore.

Si 1976 fut une année éprouvante pour les agriculteurs, pour les cultivateurs de céréales ce fut au contraire une très belle année. «En 1976, on faisait du 9 tonnes par hectare de rendement et la paille se vendait à prix d’or », se souvient Sirmin Devillers. «On moissonnait la nuit pour avoir le plus de paille possible. La paille trop sèche se désagrège et la nuit, il y a plus d’humidité. Évidemment, en 1976, pour les fourrages, c’était très mauvais. Et on était obligé de nourrir le bétail dans les prairies.»

«Du jamais vu »

Par contre, côté Waterloo agricole, 2 016 bat bien tous les records depuis la dernière guerre, semble-t-il. «Même mes parents ne doivent pas se souvenir d’une année aussi mauvaise que celle-ci, poursuit l’agriculteur de 66 ans. Une chute de rendement pareille, c’est du jamais vu. Pour les jeunes agriculteurs, c’est terrible. Mais c’est ainsi. Parfois, la nature nous gâte. Parfois, elle nous fait très mal . »

Nos dernières videos