BUZZ

À 42 ans, Luke Aikins veut tenter une chute libre de 7,5 km.. sans parachute

À 42 ans, Luke Aikins veut tenter une chute libre de 7,5 km.. sans parachute

L’Américain Luke Aikins va réaliser le pari fou de sauter à 7,5 km d’altitude… sans parachute dans la nuit de samedi à dimanche. -

C’est un véritable pari complètement fou. L’Américain Luke Aikins, célèbre parachutiste va réaliser une chute libre de 7,5 km sans parachute dans la nuit de samedi à dimanche.

Vous souvenez-vous de Félix Baumgartner? Le détenteur du record du monde en chute libre qui avait sauté depuis la stratosphère en 2012 (à 40 km de la terre)? Un défi complètement dingue mais l’homme était tout de même équipé d’un parachute pour terminer sa chute.

Ici, Luke Aikins, qui a entraîné Félix Baumgartner et déjà réalisé 18 000 sauts en parachutes, veut réaliser un record encore plus fou: sauter d’un avion à plus de 7 000 mètres d’altitude, sans parachute et sans wingsuit (une combinaison qui permet de diriger ou ralentir son vol)!

En bref, l’Américain prend un risque totalement démesuré. Car ici, sa seule chance pour rester en vie est d’atterrir au milieu d’un filet de 30 mètres sur 30 mètres déployé à 80 mètres du sol. S’il ne parvient pas à gérer parfaitement sa descente, Luke Aikins s’écrasera sur le sol.

Ce saut, unique en son genre, s’appelle «Heaven sent ». Une première mondiale qui se déroulera à Los Angeles, en Californie et sera retransmise en direct par la chaîne Fox entre 2 heures et 3 heures du matin (heure belge). Sa chute devrait durer environ deux minutes. Il ne sera équipé que d’une caméra et d’un GPS pour le guider dans sa descente.

Par contre, à la différence de Félix Baumgartner, ce saut ne sera pas sponsorisé par la célèbre marque Redbull qui a refusé de participer au projet. D’après le site France 24, des essais ont été réalisés à l’aide de mannequins aux Etats-Unis et n’ont… pas été concluants puisqu’un l’un des mannequins, de 91 kg, a traversé le filet avant de s’éclater sur le sol. Pas très rassurant!

Mais Luke Aikins semble lui assez confiant comme il l’a déclaré à la presse américaine. «Pour moi, je suis la preuve que nous pouvons faire des choses que nous pensons irréalisables, si nous le faisons bien. » Espérons qu’il soit toujours aussi sûr de lui lors de sa longue chute…