article abonné offert

Les attentats ont freiné l’enthousiasme

Les attentats ont freiné l’enthousiasme

Les organisateurs des Francofolies, ici Charles Gardier, gardaient le sourire, malgré une petite déception en regard de la fréquentation 2 016. JR Marot

Si le score final passe de 170 000 à 180 000 spectateurs, on attendait mieux à Spa, avec un jour de plus. En cause, la psychose des attentats.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 47 des 220 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos