NAMUR

Namur : une balade électrique en vélo pousse-pousse

Namur : une balade électrique en vélo pousse-pousse

Ce vélo pousse-pousse, ici à Lyon, offrira bientôt les mêmes services à Namur. ÉdA – 301232612081

Une première en Wallonie: le vélo pousse-pousse, un moyen de découvrir Namur le temps d’une balade.

Un nouveau projet original de mobilité douce voit le jour à Namur. Trois pousse-pousse seront bientôt disponibles aux touristes. Leur arrivée est imminente. Chaque jour, deux de ce vélos parcourront le centre-ville et ses environs. Ils pourront accueillir deux passagers adultes et éventuellement un enfant en bas âges. La visite sera commentée en quatre langues (français, néerlandais, allemand et anglais) par le conducteur.

L’échevine du Tourisme Patricia Grandchamps veut rendre la ville plus attrayante et dynamique pour le vélotourisme. Les pousse-pousse ont été commandés par l’office du tourisme de Namur en collaboration avec le syndicat d’initiative de Jambes. Ils seront mis à la disposition de l’ASBL Namur Initiatives Citoyennes (Namur Inc) qui défend le patrimoine et une vision touristique de Namur.

Un habitué des pousse-pousse

Richard Dessart est le fondateur de l’ASBL Namur Inc. Quand il était étudiant, il a conduit un pousse-pousse pendant près de 5 ans dans Namur. «Nous ne faisions que la navette. Nous voulions aider les citoyens. Le vélo n’avait même pas de vitesse». Les nouveaux vélos sont complètement différents. Ils sont lourds (126 kilos) mais ils sont équipés de 8 vitesses et d’une assistance électrique. Le projet est tout à fait différent. Ici, il n’est que touristique.

Deux balades au programme

Le départ se fera à partir de l’office du tourisme, à côté de la gare, ou à partir de la place de l’Ange. Les visites se dérouleront de 11h à 17h30 tous les jours en hautes saisons et les week-end. Le circuit de 30 min, Vieux Namur, restera dans la corbeille. Le circuit d’une heure, Entre-Sambre-et- Meuse, traversera la corbeille, longera la citadelle et passera par Jambes.

Un projet wallon

Le projet s’inscrit dans le cadre de la campagne de promotion 2016: Wallonie à vélo du gouvernement régional et du Commissariat général au tourisme (CGT). Deux projets ont été retenus pour la ville de Namur. Les vélos pousse-pousse et des balades à vélo électriques.

La Ville de Namur et l’office du tourisme voulaient créer des synergies avec la ville de Dinant. Le but: développer le tourisme de la vallée de la Meuse. 16 vélos électriques pourront être loués pour découvrir la région. Les 28 km séparant Namur et Dinant peuvent dissuader les touristes. Le vélo électrique pallie ce problème.

La promenade est accessible à tous. Des formules multiples et flexibles seront mises en place pour faciliter l’accès à l’offre.

 

 

Pédaler jusqu’aux vignobles du Namurois

 

La Ville de Namur veut développer son offre touristique à destination des touristes à vélo.

De nombreuses balades ont été créées suite à l’acquisition des vélos électrique. Les distances proposées sont de plus en plus longues.

Toutes les infos seront disponibles à l’office du tourisme et les vélos pourront être retirés chez Pro Vélo, un peu plus loin dans la rue. «Chacun a son métier, nous nous appuyons sur les forces vives de Namur », précise l’échevine Grandchamps.

La Maison du tourisme pays de Namur a développé une application gratuite, SITYTOUR. Celle-ci contient plus de 80 circuits de marche, vélo, VTT, cheval et auto/moto.

Un circuit de 159 km a été tracé pour faire la route du vin au Pays de Namur à vélo. Le parcours comprend 12 vignobles.

 

 

 

Nuit du Ravel

 

Namur accueille ce mercredi 20 juillet la première édition de la Nuit du Ravel. L’évènement familial est à l’initiative des chemins du rail, de Wallonie-Bruxelles-Tourisme, l’ASBL attractions et tourismes et la RTBF. Les participants feront une boucle à vélo jusqu’à Fosses-la-Ville. Une boucle plus courte est prévue pour les familles avec enfants. Les organisateurs attendent 500 participants. Les inscriptions sont toujours ouvertes: www.nuitravel.be.

 

 

 

Trois haltes

 

L’office du tourisme et la Ville de Namur travaillent à l’extension de l’offre cyclotouristique de la ville. Ils comptent créer trois «haltes» sur les deux lignes de Ravel qui se croisent à Namur. Sur place, il y aura un point d’info avec cartes, boxes gardés, chargeurs pour les vélos électriques, etc.