DIABLES ROUGES

Marc Wilmots n’est plus l’entraîneur des Diables !

Marc Wilmots n’est plus l’entraîneur des Diables !

L’aventure de Wilmots à la tête des Diables, c’est fini! AFP

Ce vendredi à 15 heures, l’Union belge a réuni la presse pour faire une annonce importante: Marc Wilmots n’est plus à la tête des Diables rouges! Il paye ainsi le manque de résultats lors du dernier Euro. Son successeur devrait être connu d’ici le 1er septembre.

La nouvelle est tombée ce vendredi peu après 15 heures, alors que l’Union belge avait réuni la presse pour faire une annonce importante.

«La Fédération belge et Marc Wilmots se séparent», a annoncé François De Keersmaecker, président de l’Urbsfa. «L’Union belge a trouvé un accord au niveau de la résiliation de son contrat, qui devait prendre fin en 2018. La fédération tient explicitement à remercier Marc Wilmots pour le parcours réalisé par l’équipe nationale sous ses ordres ses 4 dernières années.»

En 51 matches, Wilmots a obtenu 34 victoires et 8 partages. Le président de la fédération a également tenu à remercier le désormais ex-sélectionneur national pour la ferveur rendue aux supporters de l’équipe nationale.

«Un successeur d’ici le 1er septembre»

«La commission technique a évalué le dernier Euro et constaté que les objectifs avancés n’ont pas été atteints», a encore précisé François De Keesmaecker. «Notre volonté est désormais de donner une nouvel élan à notre équipe nationale. Et c’est en toute transparence que nos recherches vont débuter pour avoir un nouveau sélectionneur d’ici le match amical contre Espagne 1er septembre.»

Pour l’Union belge, ce successeur devra avoir «l’expérience du football international». Un appel d’offre officiel va ainsi être lancé, mais la nationalité de ce futur sélectionneur «n’est pas importante».

Pas de nom, mais un profil

Le successeur de Wilmots à la tête des Diables sera-t-il Michel Preud’homme? Pour le président de Bruges, membre de la commission technique, le Liégeois n’est pas candidat: «Il est actuellement sous contrat à Bruges et compte honorer son contrat jusqu’à son terme».

«Nous n’avons pas de short-list, a encore avancé Chris Van Puyvelde, le directeur technique de l’UB. Nous avons un profil. L’objectif est que nous avons un beau produit, il faut bien l’emballer et trouver la bonne personne, nous avons le temps.»

«On doit regarder ce qui va se passer dans deux ans. Car le foot évolue constamment. Et dans le foot moderne, ça évolue encore plus vite. On doit aussi regarder ce qui se passe chez les jeunes. Et travailler avec les clubs pour augmenter le niveau. Le passé, c’est le passé. Et le futur, c’est déjà depuis 15 heures», a conclu Chris Van Puyvelde.

Le communiqué officiel de l’Urbsfa:

Aujourd’hui, l’Union Belge de Football a trouvé un accord avec Marc Wilmots au niveau de la résiliation de son contrat qui devait prendre fin en 2018.

L’URBSFA tient explicitement à remercier Marc Wilmots pour le parcours réalisé par l’équipe nationale ces quatre dernières années.

Sous ses ordres, l’équipe nationale a progressé de la 54e à la première position au classement FIFA. En 51 matches, les Diables Rouges ont ainsi enregistré 34 victoires et 8 matches nuls. Durant cette période, les supporters ont en outre totalement retrouvé leur ferveur pour l’équipe nationale.

La Commission Technique de l’URBSFA a néanmoins évalué le dernier EURO et a constaté que les objectifs avancés n’ont pas été atteints.

La conviction commune existe qu’il est nécessaire de donner de nouvelles impulsions afin que ce groupe obtienne de meilleurs résultats encore à l’occasion d’une phase finale.

L’Union Belge de Football débute à présent en toute transparence et à visière ouverte ses recherches visant à trouver un nouvel entraîneur fédéral. Le but est que ce nouvel entraîneur fédéral prenne en charge les matches du mois de septembre, à commencer par le match amical contre l’Espagne le 1er septembre prochain au Stade Roi Baudouin.