Ce vendredi matin, avait lieu à Jemeppe l'inauguration du premier des 69 conteneurs collectifs enterrés pour déchets ménagers résiduels dotés d'un système révolutionnaire de calcul du poids des déchets par habitants.

C'est une première européenne ! Pour remplacer progressivement les conteneurs collectifs en surface, la commmune de Seraing a décidé d'installer un système plus efficace, plus économique et plus facile d'utilisation pour le consommateur.

"La Ville de Seraing et Intradel ont en effet décidé de s’associer pour atteindre plusieurs objectifs à travers le remplacement des installations aériennes", ont expliqué les responsables locaux lors de l'inauguration officielle. "D’une part, ces nouvelles dispositions faciliteront la collecte des déchets et, d’autre part, elles permettront d’offrir un meilleur service aux citoyens : outre l’aspect purement esthétique de ces installations discrètes et modernes, il faut souligner une nette amélioration au niveau de l’accessibilité pour les PMR, une réduction de la nuisance sonore, ainsi qu’un impact paysager moindre, puisque les bulles ainsi configurées sont supposées engendrer moins de déchets sauvages à leurs abords." 

Il s'agit donc de conteneurs enterrés, comme on en trouve déjà dans plusieurs communes pour les bulles à verres, mais qui disposent en outre d'un système de pesée individualisée. Le système se veut donc indvidualisé et particulièrement précis.

Un calcul précis des kilos de déchets et de la taxe

"Le principe est vraiment simple", détaille Vincent Lingier, responsable commercial de la firme Eurobins ayant réalisé le système. "Le consommateur ouvre le caisson en surface à l'aide de son badge personnalisé, glisse alors son sac de déchets pouvant contenir jusqu'à 60 litres puis le referme. Le système va alors calculer le poids des déchets grâce à un système de métrologie et ce nombre sera automatiquement ajouté au compte personnel du consommateur, permettant dès lors un calcul précis de la taxe liée aux déchets."

D'autres communes sensibles au projet

Si de tels conteneurs enterrés se trouvent déjà abondamment aux Pays-Bas, en Suisse ou dans les pays scandinaves, ce système de métrologie et d'étalonnage est lui unique en Europe ! "Et d'autres communes suivent de près ce projet", glisse Luc Joine, Directeur général chez Intradel. Ainsi, les communes de Amay, Dison, Flémalle, Herstal et Saint-Nicolas ont déjà marqué leur intérêt. "Nous allons à présent installer 24 conteneurs de ce type sur la commune de Seraing d'ici lundi prochain, ils seront donc opérationnels et accessibles dès le 7 juillet. Ensuite, 24 autres conteneurs seront installés d'ici décembre et encore 21 autres en 2017", précise encore Luc Joine.

Les sites déjà achevés ce jour sont répartis à Ougrée (Voisinage Ysaye), Boncelles (Rue Solvay), Jemeppe (Avenue des Robiniers), ainsi qu’au sein du quartier du Pairay (Square de la Boverie).

À noter que ces conteneurs fonctionnent à l'aide d'une batterie et de panneaux photovoltaïques. "Il n'y a aucun raccordement électrique nécessaire", soulignait Vincent Lingier. "Et puis l'accès est plus facile pour le consommateur puisque c'est à hauteur de taille et les déchets tombent à la verticale, tandis que dans les conteneurs actuels, les déchets s'ammoncèlent en tas du côté où on les jette. Ici, le système est vraiment optimisé pour que tout le monde y toruve son compte."