FAMILLE

Le bébé né avec le cerveau hors du crâne a été sauvé par la chirurgie

Le bébé né avec le cerveau hors du crâne a été sauvé par la chirurgie

L’opération a permis de replacer 100 centimètres de cerveau dans le crâne du petit Bentley. Katherine C. Cohen/Boston Children’s Hospital

Une opération de la dernière chance a sauvé d’une mort certaine le bébé né avec le cerveau hors du crâne.

Sierre Yoder est une maman aux anges: son fils de 8 mois Bentley mange, sourit, babille, comme n’importe quel nouveau-né.

Né avec le cerveau hors du crâne, Bentley est pourtant un miraculé.

Le 24 mai 2016, une longue chirurgie de six heures a sauvé d’une mort certaine ce petit bout qui s’accroche à la vie depuis son premier jour sur Terre.

Récit d’une naissance et d’une renaissance hors du commun.

«Incompatible avec la vie »

À Sugarcreek, dans l’Ohio, Sierre et Dustin (25 ans) se réjouissent de connaître le sexe de leur deuxième enfant à l’occasion de l’échographie programmée à 22 semaines de grossesse.

Contre toutes attentes, le monde se dérobe sous leurs pieds.

Le diagnostic est implacable.

L’examen révèle que l’enfant souffre d’une encéphalocèle, une affection rare «incompatible avec la vie», tranchent les spécialistes consultés.

Le bébé né avec le cerveau hors du crâne a été sauvé par la chirurgie
Ce cliché d’imagerie médicale montre comment le cerveau de Bentley s’échappe de la boîte crânienne. Boston Children’s Hospital
Le cerveau s’échappe de la boîte crânienne en formation pour se développer bon gré mal gré, à peine protégé par de la peau fine et des membranes.

L’avortement est vivement conseillé.

Le bébé ne survivra pas longtemps après la naissance, tout en étant privé de fonctions cognitives, estime le corps médical.

La veille de l’avortement programmé le 26 juin 2015, les parents se ravisent. Ils donneront une chance à leur fils, aussi infime soit-elle!

Comme un pied de nez au destin, Bentley est fidèle au rendez-vous estimé par le gynécologue. Il pousse son premier cri le 31 octobre 2015.

Mieux, le nourrisson déjoue les pronostics en s’accrochant à la vie comme personne, en surmontant virus et difficultés respiratoires.

Les parents consultent, s’entendant dire après quatre semaines par un neurochirurgien que le cerveau de Bentley est bien trop endommagé pour envisager la survie.

Le ton change après quatre mois. La perspective d’une chirurgie de reconstruction se dessine tout doucement.

Le bébé né avec le cerveau hors du crâne a été sauvé par la chirurgie
Bentley a déjoué tous les pronostics dans les semaines qui ont suivi sa naissance. Katherine C. Cohen/Boston Children’s Hospital

Le miracle après six heures de chirurgie

Le déclic vient d’une visite providentielle au Boston Children’s Hospital.

Le Dr. John Meara et son équipe envisagent un plan pour replacer dans le crâne les 100 centimètres cubes de cerveau qui débordent.

Le bébé né avec le cerveau hors du crâne a été sauvé par la chirurgie
Bentley a parfaitement digéré la lourde opération. Katherine C. Cohen/Boston Children’s Hospital
Le 24 mai 2016, le miracle chirurgical prolonge l’espérance de vie de Bentley.

Son futur est encore incertain.

Les médecins s’inquiètent encore pour sa vue.

Des doutes subsistent sur l’évolution de ses capacités cognitives.

Les parents profitent avant tout de leur petit garçon.

Alors que tous l’imaginaient vivre à peine une poignée d’heures après sa naissance, le petit Bentley maintient fermement sa tête droite.

Juste avant de sourire à ses parents et son grand frère Beau…