SAINT-GEORGES-SUR-MEUSE

Accident de trains à Saint-Georges-sur-Meuse : le système de signalisation était-il équipé du système de sécurité TBL1 +?

Accident de trains à Saint-Georges-sur-Meuse : le système de signalisation était-il équipé du système de sécurité TBL1  ?

L’une des deux voies concernées par l’accident ferroviaire dans la commune de Saint-Georges-Sur-Meuse pourrait être remise en service à la mi-journée mercredi. eda

Le système de signalisation sur le lieu de l’accident ferroviaire survenu dimanche soir à Saint-Georges-sur-Meuse n’aurait pas pas équipé du système de sécurité TBL1 +. Une information que le parquet ne confirme ni n'infirme pas.

Après l’accident ferroviaire de Buizingen en 2010, l’ensemble du réseau des chemins de fer a été équipé du système de sécurité TBL1 +, qui enclenche un freinage automatique si le conducteur d’un train ignore un feu rouge. C'est ce que rapportent les journaux de Mediahuis ce mercredi. Mais le système de signalisation sur le lieu de l’accident ferroviaire survenu dimanche soir à Saint-Georges-sur-Meuse n’en serait apparemment pas équipé.

Les conséquences sont lourdes. «C’est très clair. Si la signalisation avait été équipée de ce système de sécurité, l’accident ne se serait pas produit», a affirmé une source proche du dossier.

Le train de passagers a percuté un train de marchandises 800 mètres après le feu de signalisation. Selon plusieurs spécialistes des chemins de fer, cette distance aurait été suffisante pour arrêter le convoi.

Le gestionnaire de l’infrastructure Infrabel, qui est responsable de l’installation du système TBL1 +, n’a pas encore communiqué quant à l’absence du système sur le lieu de l’accident survenu dimanche. Infrabel a cependant affirmé à plusieurs reprises que 99,9% du réseau des chemins de fer étaient pourvus des balises de sécurité TBL1 +, mais cela ne signifie pas que tous les systèmes de signalisation en sont équipés.