INSOLITE

Bruxelles : Dinner in the sky à la puissance 10

Le concept «Dinner in the sky» fête cette année sa dixième édition. Pour l’occasion, les organisateurs ont frappé un grand coup: ce n’est pas une table dans les nuages mais dix tables!

Un repas gastronomique, servi par un chef étoilé qui le prépare en grande partie devant vous. Le tout à 50 mètres au-dessus du sol. C’est le concept deDinner in the sky, qui en est cette année à sa dixième édition bruxelloise.

L’idée est née il y a près de 12 ans dans la tête de Daniel Ghysels, responsable au sein d’une société de communication. L’histoire: «Les jeunes restaurateurs d’Europe» lui demandent une idée, un concept, pour une conférence de presse hors du commun. Il propose un dîner suspendu, sans savoir encore comment il allait pouvoir le mettre en œuvre. 18 mois de travail ont été nécessaires pour réaliser une table spéciale, avec des fauteuils type «voiture de course», sangles comprises et une cuisine sommaire au milieu.

56 pays

Ce qui devait être un one-shot a fait le tour du monde grâce à une série de photos que l’agence de presse Reuters avait mises sur son fil d’info. Elles sont tombées sur les tables de rédaction du magazine Forbes qui a cru à un restaurant réel et pérenne. Il n’en fallait pas plus pour que 10 ans plus tard, le concept «Dinner in the sky» ait conquis… 56 pays!

Pour ce dixième anniversaire, ce sont donc 10 tables suspendues au bout des flèches de 10 grosses grues de chantier, disposées en haie d’honneur entre le Palais 5 de Brussels Expo et l’Atomium. Rien que pour le coup d’œil, ça vaut la peine.

Mais bien sûr, ce qui vaut encore plus la peine c’est de s’attabler, bien sanglé au fauteuil, et de se laisser emporter à cinquante mètres du sol. Là-haut, même si on sent un peu le froid et à peine la pluie, le dépaysement est total. Et la vue sur le plateau du Heysel est exceptionnelle.

140 personnes

«Dinner in the sky» ce sont dix chefs étoilés, secondés par une trentaine d’autres chefs renommés et encadrés de plus de 100 personnes. Pendant 6 jours, c’est une véritable ruche qui va s’affairer pour servir des menus, trois à quatre par jour, à un total de 4500 convives. Et même si le tarif peut paraître élevé, 275€ le couvert, les dix tables affichent… complet!

Notre reportage dans notre vidéo ci-dessus.

Bruxelles : Dinner in the sky à la puissance 10
Dinner in the sky à Bruxelles. Les chefs Éric Martin et Pascal Devalkeneer aux petits soins pour leurs convives. ÉdA – Jacques Duchateau

 

 

Le menu

 

Lors de cette première journée, les chefs Pascal Devalkeneer, Éric Martin et Adrien Derenzis nous ont proposé:

Bruxelles : Dinner in the sky à la puissance 10
Sashimi de bœuf grillé mayonnaise truffes et salade de lentilles, chèvre fumée, oseille de notre potager. ÉdA – Jacques Duchateau
– Sashimi de bœuf grillé mayonnaise truffes

– Salade de lentilles, chèvre fumée, oseille de notre potager

– Tartare de Gamberoni au caviar «Petrossian» et son consommé aux coques, émulsion citron vert

– Caneton sauvageon, betterave et fenouil

– Ciel meringué

 

Bruxelles : Dinner in the sky à la puissance 10
Dinner in the sky – Bruxelles: Le jeune chef Adrien Derenzis assiste Pascal Devalkeneer ÉdA – Jacques Duchateau

Bruxelles : Dinner in the sky à la puissance 10
Dinner in the sky à Bruxelles. Les chefs Éric Martin et Pascal Devalkeneer aux petits soins pour leurs convives. ÉdA – Jacques Duchateau