DIABLES ROUGES

Ciman chez les Diables : « Je serais même venu à vélo »

Ciman chez les Diables : « Je serais même venu à vélo »

Laurent Ciman n’est pas assuré de figurer dans la sélection finale. BELGA

Laurent Ciman est arrivé à Lausanne mardi après un long voyage depuis le Canada. Le défenseur a été appelé en catastrophe par le sélectionneur Marc Wilmots en vue de remplacer Bjorn Engels, blessé.

«Je serais même venu à vélo», a commenté jeudi un Laurent Ciman satisfait à l’issue de l’entraînement. «La Belgique est mon pays et j’aime cette équipe. Je trouve que c’est un honneur d’en faire partie et j’attends déjà samedi afin de jouer un match avec mes amis. Les Diables rouges viennent à la première place pour moi. Ils le savent au Montréal Impact (son club en MLS, NDLR) et n’ont donc posé aucun problème, bien que je vais manquer quelques rencontres», a ajouté Laurent Ciman.

Le défenseur de 30 ans a toujours été un cas à part chez les Diables. En six ans, il compte à son actif 44 sélections mais à peine neuf matchs joués, uniquement sous l’ère Georges Leekens où il était un temps titulaire. Depuis fin 2011, il n’a disputé que douze minutes sous la vareuse nationale, au cours d’un amical contre l’Australie en septembre 2014.

A la fin de la campagne de qualification pour l’Euro, il était de moins en moins sollicité et il semblait alors que son exil au Canada allait hypothéquer ses chances d’à nouveau évoluer au sein de l’équipe nationale. Mais samedi, il dépannera au poste d’arrière droit. Tout peut aller vite en football. «Cela fait un petit temps que je n’ai plus joué à cette position car je suis défenseur central à l’Impact. Je vais devoir donc m’adapter mais je connais bien la base évidemment. Je suis polyvalent. Je peux intervenir à l’arrière à différentes places et je peux contribuer en attaque.»

Laurent Ciman n’est pas pour autant assuré de figurer dans la sélection finale. Actuellement, un joueur doit encore être écarté. La composition sera dévoilée mardi. «Cette décision revient entièrement au coach, mais je vais tout faire pour montrer que je peux être de la partie.»