article abonné offert

ELLE

Viol au-dessus d’ un nid de cocus

Quand on réunit l’auteur de «37°2 le matin» et le réalisateur de «Basic Instinct», une délicieuse odeur de soufre se dégage du projet. Le résultat? Un dynamitage jouissif de la bourgeoisie.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 80 des 466 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?