article abonné offert

« Je pense à la course, pas aux attentats »

Georges Kin est en pleine préparation pour les 20 km de Bruxelles. Hier, à 11 h, il n’était pas au palais avec les victimes et les secours (lire en page 4).