TENNIS

Alison Van Uytvanck devrait jouer à Wimbledon mais se concentre sur l’US Open

Alison Van Uytvanck devrait jouer à Wimbledon mais se concentre sur l’US Open

La jolie rousse se concentrera surtout sur le tournoi américain. Belga

Opérée à la cheville fin mars, Alison Van Uytvanck poursuit sa rééducation et espère effectuer sa rentrée à Rosmalen aux Pays-Bas le 6 juin et pouvoir ensuite disputer Wimbledon, mais l’objectif de la joueuse de Grimbergen est l’US Open fin août.

Alison Van Uytvanck, 22 ans, 71e au classement WTA, s’est fait enlever un kyste à la cheville droite et a du faire une croix sur plusieurs tournois, en ce compris les Internationaux de France à Roland Garros qui débutent dimanche. La mort dans l’âme.

«Cela me fait mal de ne pas y être. L’an dernier, j’avais réussi un très beau parcours. Ce sont des moments que je n’oublierai jamais», a expliqué Alison Van Uytvanck, quart de finaliste il y a un an à Paris qui avait du faire l’impasse aussi sur la rencontre de Fed Cup de la Belgique contre la Serbie à la mi-avril. «Au niveau de ma rééducation, je suis bien dans mes plans, mais Roland Garros est arrivé trop tôt. Le risque de rechuter aurait été trop important.»

Ses points acquis l’an dernier sur la terre battue parisienne vont lui être retirés et Alison Van Uytvanck va se retrouver aux alentours de la 130e place mondiale après la quinzaine parisienne. «Je ne dois pas penser au classement. Je dois penser à ma santé et retrouver le plaisir de jouer. Je m’entraîne environ deux heures par jour et je passerai à 3 la semaine prochaine.»

Le prochain objectif d’Alison Van Uytvanck est de disputer le tournoi sur gazon de Rosmalen, si c’est possible, du 6 au 12 juin aux Pays-Bas puis d’enchaîner avec Wimbledon (du 27 juin au 10 juillet). «On verra alors ce que cela donnera avec mon pied puis je partirai aux États-Unis pour y disputer des tournois ITF et/ou des tournois WTA. Je veux bien me préparer pour l’US Open (du 29 août au 11 septembre), où j’espère avoir retrouvé un bon niveau. Je me concentre vraiment sur l’US Open. Je veux me laisser le temps de retrouver mon rythme», a encore expliqué Alison Van Uytvanck qui joue désormais avec les raquettes de la marque belge Snauwaert.