BELGIQUE

Quarante détenus de la prison de Nivelles en justice

Quarante détenus de la prison de Nivelles en justice

La grève en cours entraîne une modification du régime de détention pour les détenus. BELGA

Les avocats de quarante détenus de la prison de Nivelles, établissement actuellement en grève, ont annoncé lundi qu’ils introduiraient une action en référé mardi matin devant le tribunal de première instance de Nivelles.

+ LIRE AUSSI| Il faut professionnaliser la profession

+ LIRE AUSSI| Poursuivre la grève? Décision aujourdh'ui

Il s’agit de demander que l’État belge rétablisse dans les meilleurs délais des conditions de détention acceptables pour les détenus de la prison de Nivelles. La grève en cours entraîne une modification du régime de détention pour les détenus, qui en subissent des conséquences que leurs avocats estiment inacceptables.

Les conseils ont dès lors décidé d’assigner l’État belge en référé, pour demander qu’il remédie à cette situation au plus vite. Ils s’en expliqueront mardi matin devant le tribunal. Il y a quelques semaines, la huitième chambre de la cour d’appel de Bruxelles avait confirmé une ordonnance prise en référé en 2014 à Nivelles, et qui assimilait à des «traitements dégradants» au sens de la Convention européenne des droits de l’Homme, les conditions de détention au sein de la prison d’Ittre durant les premiers jours de la grève de décembre 2014.