BAELEN - Tribunal correctionnel

L’escroc des curés était un joueur

L’escroc des curés était un joueur

Ému par le plaidoyer pour sa santé du Verviétois, le curé de Baelen avait cédé à l’escroc près de 5 000€ ÉdA – 301068581033

Deux ans requis contre un Verviétois, escroc de curés. Sa dernière victime, le curé de Baelen, avait sacrifié ses économies…

Le parquet de Verviers a requis lundi devant le tribunal correctionnel une peine de deux ans de prison ferme à l’encontre d’un Verviétois de 50 ans, condamné à de multiples reprises pour avoir escroqué des curés et poursuivi une fois encore pour le même type d’infractions.

Entre le 6 et le 13 août 2015, le prévenu, à nouveau détenu pour ces faits, était parvenu à obtenir la confiance du curé de Baelen, âgé de 85 ans.

Une émotion qui lui a coûté près de 5 000€

L’homme d’église, ému par la situation personnelle du prévenu qui réclamait de l’argent pour ses soins de santé, lui avait cédé son épargne personnelle soit un peu moins de 5 000 euros.

L’escroc, qui était en aveux sur la matérialité des faits dans les dossiers précédents, nie cette fois toute rencontre et tout harcèlement à l’encontre du curé qui a pourtant déclaré qu’il avait été récemment sollicité pour remettre cet argent.

Le quinquagénaire, condamné en 2010 (30 mois), 2011 (18 mois) et 2015 (2 ans) pour le même type de faits, harcelait sa victime par téléphone ou se faisait passer pour un médecin ou des personnes attestant de son honorabilité. Ce procédé était déjà utilisé par le passé par le Verviétois pour escroquer d’autres curés de l’arrondissement de Verviers. Il s’est à chaque fois avéré que l’argent qu’il recevait de ses généreux donateurs ne servait pas à financer ses soins de santé mais à assouvir sa passion du jeu.

Le tribunal rendra son jugement le 23 mai.