JUDICIAIRE

Après un cambriolage à Aywaille et une course-poursuite, ils avaient blessé des policiers

Après un cambriolage à Aywaille et une course-poursuite, ils avaient blessé des policiers

Plusieurs policiers avaient été blessés, dont un avec une jambe écrasée, au terme de la course-poursuite. -

Le principal auteur d’une course-poursuite lors de laquelle plusieurs policiers avaient été blessés a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 18 mois de prison ferme. Ses deux complices ont écopé de peines de 12 mois de prison avec sursis.

Le mercredi 3 février dernier en fin de matinée, les trois individus se trouvaient dans la région d’Aywaille où ils avaient repéré une maison vide d’occupants. Après avoir commis un vol avec effraction, ils avaient pris la fuite en direction de Sprimont et avaient été pris en chasse par une voiture de police.

Lors d’une longue course-poursuite, les policiers avaient tenté de barrer la route à la voiture pourchassée. À deux reprises, la voiture des fuyards, louée en France sous une fausse identité, avait percuté des véhicules de police. Plusieurs policiers avaient été blessés, dont un avec une jambe écrasée. La course-poursuite s’était terminée lorsque les fuyards avaient effectué une sortie de route.

Originaires de Syrie, du Liban et de Tunisie, les prévenus étaient poursuivis pour entrave méchante à la circulation, vol qualifié, rébellion armée et coups et blessures. Le meneur de l’expédition, en état de récidive légale, a été condamné à une peine de 18 mois de prison ferme. Ses complices ont écopé de peines de 12 mois de prison avec sursis pour le surplus de la détention préventive.