BUZZ

Le pyjama connecté coquin d’un célèbre site X français est… bruxellois!

Viral et imaginaire, le pyjama connecté Dreamer vous offre 24 heures d’accès à un site X à chaque émoi matinal détecté.

Comment assurer la promotion d’un site X sans jamais sombrer dans le graveleux?

En concevant une vidéo virale drôle, décalée, coquine et bon enfant, tranche l’agence bruxelloise Mad about You.

Appelée à vanter les mérites de Jacquie et Michel, une famille de sites de pornographie amateur et professionnelle, la séquence (à visionner ci-dessus) présente un mystérieux pyjama connecté à Internet.

La promesse imaginaire est farfelue.

Dès que la fameuse tenue détecte l’émoi matinal de son porteur, l’accès habituellement payant au site principal est débloqué l’espace de 24 heures.

Le pyjama connecté coquin d’un célèbre site X français est… bruxellois!
La campagne nous fait croire que les équipes scientifiques du site X Jacquie et Michel ont enquêté sur le mode de vie trop trépidant des hommes, au point de tuer le fameux émoi matinal. YouTube

Même si la thématique est délicate, les Bruxellois à l’origine du projet ont trouvé le ton juste, «éloigné de l’image du site, qui est plutôt hard», concède Pierre Lepeer.

«Je n’ai pas de problème à montrer cette vidéo à mes ados, ça les fait marrer», poursuit le Managing Partner et Head of Digital.

«C’était vraiment notre but: diffuser des images susceptibles d’amuser chacun pour toucher le public le plus large.

Se montrer gras aurait cloisonné l’initiative aux cercles des convaincus.»

Le pyjama connecté coquin d’un célèbre site X français est… bruxellois!
La promesse du pyjama connecté Dreamer est simple: 24 heures d’accès au site pornographique principal de Jacquie et Michel. YouTube

À l’origine de cette collaboration insolite, l’illumination d’un créatif de la boîte a mis le feu aux poudres.

«Le point de départ, c’est la proposition spontanée d’un de nos créatifs, Maxim Deliège», détaille Pierre Lepeer.

«Il a imaginé ce pyjama connecté. Il a pris contact par courrier électronique avec les équipes de Jacquie et Michel pour leur proposer le concept d’un petit film. Elles ont tout de suite embrayé. Elles ont accepté tout ce que nous avons proposé. Nous avons été surpris par leur réactivité.»

Le pyjama connecté coquin d’un célèbre site X français est… bruxellois!
L’engouement pour cette vidéo est tellement que le pyjama connecté, totalement imaginaire, pourrait prochainement être mis en production. YouTube

L’agence bruxelloise a pris en charge la vidéo virale, «scénario, texte, développement graphique», dixit Pierre Lepeer.

Jacquie et Michel a développé en complément un petit site dédié à Dreamer, «le premier pyjama connecté» (cliquer ici).

À défaut de délier la bourse des budgets publicitaires, les deux partenaires ont empoigné leur bâton de viralité pour faire connaître leur campagne via leurs contacts, leurs réseaux, les réseaux sociaux.

Bingo, la vidéo du pyjama connecté se répand comme une traînée de poudre.

«Au point que le site Jacquie et Michel envisage la production réelle de ce produit», révèle, amusé, Pierre Lepeer.

 

 

Marc Dorcel comme Maes Pils en juin 2012

 

Changer temporairement son nom sur Facebook pour décrocher un avantage: Maes Pils avait déjà exploité cette ficelle en juin 2012. Les lots à l’époque: des fûts de bière.

Depuis le 25 avril 2016, c’est au tour de Marc Dorcel, la société de production de films et de sites X, de tirer parti du filon patronymique.

L’opération est baptisée Marc ou rien.

Le principe: les Marc et ceux qui acceptent de changer leur prénom en Marc sur Facebook obtiennent un code d’accès de 60 jours à la plate-forme pornographique dorcelclub.com