FRANCE

Michel Sapin se défend d’avoir « fait claquer l’élastique de la culotte » d’une journaliste

Michel Sapin se défend d’avoir « fait claquer l’élastique de la culotte » d’une journaliste

Michel Sapin AFP

Le ministre français des Finances Michel Sapin, accusé dans un livre récemment publié d’avoir eu un geste déplacé envers une journaliste, a qualifié vendredi d’«allégations inexactes et calomnieuses» ces affirmations.

«Michel Sapin apporte un démenti catégorique aux allégations inexactes et calomnieuses contenues dans un livre publié ces derniers jours», a écrit sur Twitter sa conseillère en communication Hélène Fontanaud, ajoutant que le ministre se réserve le droit de porter plainte.

Dans leur livre intitulé «L’Élysée Off», les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri relatent un épisode qui serait survenu lors du Forum de Davos en janvier 2015. Selon leur récit, le ministre, voyant une journaliste penchée pour ramasser un stylo, «ne peut retenir sa main en murmurant: + Ah, mais qu’est-ce que vous me montrez là? + et […] fait claquer l’élastique de la culotte de la reporter en pantalon taille basse».

Selon les auteurs du livre, le cabinet du ministre s’est défendu en déclarant: «C’était une blague potache et la journaliste a pris la mouche». «Il ne comprend pas et est très étonné de la tournure qu’a pris l’affaire», a pour sa part déclaré une chargée de communication, citée dans l’ouvrage.

L’association Osez le féminisme! a elle exigé vendredi, dans un communiqué, la démission de Michel Sapin.

L’organisation «s’indigne contre ce nouvel exemple du machisme qui règne dans la sphère politique, et qu’un collectif de femmes journalistes avait déjà dénoncé en mai 2015 dans une tribune intitulée «Nous femmes journalistes politiques et victimes du sexisme».

«Ce nouvel exemple est symptomatique du sentiment de toute puissance et d’impunité dans lequel certains hommes politiques se trouvent. Or, les hommes politiques ne sont pas au-dessus des lois», ajoute Osez le féminisme.

Nos dernières videos