BRUXELLES

Mohamed Abrini devait initialement se faire sauter à Zaventem

Mohamed Abrini, le troisième terroriste présent à Brussels Airport, devait initialement enclencher la charge qu’il transportait mais n’a pu procéder de la sorte en raison de la première explosion.

La première détonation l’a propulsé à plusieurs mètres de son chariot, qui transportait une bombe, et le mouvement de panique qui s’en est suivi l’a empêché de mettre à exécution son plan initial, écrit La Dernière Heure sur base des images de vidéosurveillance. Une information qui a été contredite de source policière par Le Soir.

Ce n’est qu’à ce moment là que Mohamed Abrini a décidé de quitter l’aéroport.

Selon La Dernière Heure, les images indiquent encore que les trois auteurs des attentats de Brussels Airport ont d’abord vérifié le tableau des départs avant de se diriger volontairement vers les comptoirs d’enregistrement de vols à destination d’Israël, de la Russie et des États-Unis.

Contacté par l’agence de presse Belga, le parquet fédéral indique qu’il ne «confirme pas» les informations parues dans La Dernière Heure, et ne «donne pas de détails sur des enquêtes en cours».

Nos dernières videos