article abonné offert

Il ne faut pas momifier la ville

Il ne faut pas momifier la ville

Le corps de garde, aujourd’hui Musée africain, va être racheté par la Ville et sa démolition sera évitée. photo Philippe BERGER

Réponse de l’échevin de la Régie foncière Arnaud Gavroy: la valeur architecturale des vestiges militaires de Namur, ville de garnison, ne mérite pas leur préservation et leur réaffectation.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 34 des 186 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos