Florennes : ivre à une marche folklorique, il emboutit plusieurs voitures sans s’en rendre compte

Florennes : ivre à une marche folklorique, il emboutit plusieurs voitures sans s’en rendre compte

Il ne faut pas abuser des gouttes des cantinières. ÉdA

En 2014, Sébastien, domicilié à Florennes, se rend à la marche folklorique de Stave (Mettet). Il y croise forcément des amis et bois quelques gouttes de marche… en réalité beaucoup trop.

 Si bien qu’en voulant rentrer chez lui, il emboutit plusieurs voitures. Interpelé alors qu’il est à 15 km de son domicile, Sébastien affirme ne s’être rendu compte de rien, trop imprégné. Devant le tribunal, en 2015, il avait été condamné pour conduite en état d’ivresse et délit de fuite. Il reconnait la première mais pas le délit de fuite. «j’étais trop saoul, je ne me suis rendu compte de rien, je n’aurais pas pu prendre la fuite».</I> Sébastien a déjà été condamné pour des faits similaires en 2011. Son avocat ne remet pas en cause l’imprégnation de son client mais explique que le dossier présente des erreurs comme le fait qu’ «il ait été Interpelé à 15 km de chez lui et non pas à son domicile comme mentionné»

Pour le substitut Serge Mottiaux, le problème de Sébastien est récurrent puisqu’il a déjà été condamné en 2011, toujours en revenant d’une marche folklorique «Les cantinières, il faut s’en méfier» ironise-t-il… Quoi qu’il en soit, le substitut préconise le maintien de la peine de base, à savoir une déchéance du permis de conduire d’un mois et demi ainsi qu’une amende.

Jugement le 31 mai.