Enjeux, présentation des listes...

Ne dites plus ROCCM mais bien ROCC pour Royal Olympic Club Charleroi. Le matricule 246 souhaite revenir aux racines du club et permettre aux fidèles supporters et à la ville de se sentir plus proche du club.

Ce mardi, lors de la conférence de presse organisé par le club, le changement de nom et de logo a été officialisé. Le but de l’opération est de se diriger vers une identité plus forte, plus en phase avec les supporters et la Ville de Charleroi. «Tout en gardant notre dogue, qui est la mascotte du club», affirme Charles Beugnies, secrétaire des Olympiens. Ces changements correspondent à la dynamique positive que veut véhiculer le club suite à la succession en D2 amateur et permettre au club de se professionnaliser davantage pour se rapprocher du Sporting de Charleroi, club phare de la ville.

Dès dimanche, avec la réception de Couillet-Fleurus à la Neuville, les changements seront déjà opérés. «Nous allons remplacer les anciens logos actuellement présents au stade par les nouveaux et une distribution de drapeaux aura lieu lors du derby», souligne Raynald Challe, alias «Junior», directeur commercial et marketing du club.

Remplir le stade

Pour attirer du monde au stade, une action spéciale sur les entrées en prévente est mise sur pied. Une campagne publicitaire sera par contre lancée en août à travers la ville pour les 15 prochains matches à domicile pour la saison 2016-2017. Le club va également se concentrer sur les jeunes de Charleroi, «notamment via les écoles primaires, pour attirer les plus jeunes à venir voir un match des dogues à la Neuville», lance le directeur commercial.

L’Olympic veut s’entourer de sang neuf, via le sponsoring, conscient que les moyens que possèdent, à l’heure actuelle, les Carolos, ne leur permettront pas d’assurer une bonne continuité pour la suite des événements. «Le club est réaliste, les partenaires sont importants pour permettre à l’équipe de jouer les premiers rôles dans le futur», constate Raynald Challe.

D’autres changements ne sont pas annoncés mais ce qui est sûr «c’est que M. Sahin reste le président.»

L’Olympic veut clairement progresser et pour cela, le club se donne les moyens de ses ambitions.