article abonné offert

Capitainerie de Jambes: «Nous ne sommes pas une boîte de nuit»

Capitainerie de Jambes: «Nous ne sommes pas une boîte de nuit»

Bertrand Loute l’assure: le respect des voisins n’est pas sabordé par la capitainerie. ÉdA – Florent Marot

Bord de Meuse, ils débordent d’énergie, les cousins Loute. Bertrand et Guillaume ont repris les commandes de la capitainerie jamboise il y a deux ans. «Avec l’envie d’en refaire un lieu de baignade, convivial, sportif mais aussi culturel avec une vraie mixité sociale.» Ce ne sont pas que des paroles: la Meuse y revit en effet comme jamais.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 46 des 245 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos