Ouverture de la première salle d'opération "full hybride" du Hainaut à Charleroi

Le site Saint-Joseph du Grand Hôpital de Charleroi, à Gilly, se dote désormais d'une nouvelle salle d'opération "full hybride" qui a été officiellement présentée mercredi.

Cette salle hybride permet notamment de prendre en charge des pathologies complexes en adaptant la technique au profil de risque de chaque patient, tout en pratiquant, dans le même espace, des examens radiographiques. Elle a représenté, en achat de matériel et en aménagement, un investissement de 1,5 million d'euros, avec quatre mois de travaux et d'implantation, sans perturbation dans le fonctionnement des services, le site Saint-Joseph faisant partie de ceux que gère le Grand Hôpital de Charleroi, comme l'hôpital Notre-Dame, à Charleroi.

Cette salle permet de combiner une chirurgie moins invasive et une imagerie en 3D, et de traiter tous les types de chirurgie conventionnels, tels que la chirurgie cardiaque, vasculaire ou thoracique. Une structure de radiologie interventionnelle y est intégrée, et réduit l'utilisation de rayons X.

Des patients jugés trop fragiles ou à haut risque pour un traitement chirurgical conventionnel peuvent notamment y être pris en charge. Enfin, la qualité de l'imagerie fournie et la performance des logiciels de reconstruction tridimensionnelle permettent de traiter et de sauver des patients artéritiques et diabétiques de l'amputation, expliquent encore les responsables du Grand Hôpital.

Cette installation est dès à présent opérationnelle. Elle doit d'ailleurs, dans quelques jours, permettre d'opérer un patient hospitalisé à l'IMTR de Loverval depuis les attentats de Bruxelles.


Nos dernières videos