article abonné offert

NAMUR

Il a tué un gendarme aux Fêtes de Wallonie et il ne paie pas la famille

Il a tué un gendarme aux Fêtes de Wallonie et il ne paie pas la famille

Le meurtre avait eu lieu avait eu lieu le lundi des fêtes de Wallonie, non loin de la place du Marché aux légumes. éda

En 2000, le gendarme Primo Pauletig décède le lundi des fêtes de Wallonie, après avoir été touché par une balle. L’auteur du tir a été jugé par la cour d’assises, puis a purgé sa peine. Seulement voilà, David Orlando a cessé de payer les dommages à la partie civile.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 72 des 623 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos