BELGIQUE

L’armée de Terre annule ses portes ouvertes en raison des contraintes opérationnelles

L’armée de Terre annule ses portes ouvertes en raison des contraintes opérationnelles

L’armée de terre ne dispose actuellement plus des moyens matériels et en personnel suffisants pour organiser une journée portes ouvertes. Belga

La composante Terre de l’armée a annulé sa journée portes ouvertes annuelle qu’elle avait prévu d’organiser le 29 mai à Bourg-Léopold (Limbourg). En cause, des contraintes opérationnelles et notamment de l’engagement massif de militaires dans l’opération «Vigilant Guardian» de sécurité intérieure.

Cette journée est la vitrine traditionnelle de la composante Terre – numériquement la plus importante des quatre que comptent les forces armées belges, avec 12.000 personnes -, durant laquelle elle se présente au grand public.

Mais, fortement engagée dans l’opération «Vigilant Guardian», elle ne dispose plus des moyens matériels et en personnel suffisants pour organiser cette journée, a indiqué son état-major, confirmant une information du journal «Het Belang van Limburg».

Le nombre de militaires déployés en rue s’est encore accru lundi, pour atteindre 1.800 hommes et femmes selon le Syndicat libre de la Fonction publique (SLFP) Défense – un chiffre non confirmé officiellement -, sans perspective immédiate de réduction. La plupart de ces militaires sont des «kakis» fournis par la composante Terre, avec des renforts de ses homologues Air et médicale.

Selon le commandant de la composante Terre, le général-major Jean-Paul Deconinck, une décision sera prise «plus tard» sur la tenue de la journée portes ouvertes. Mais une telle organisation requiert une synchronisation des mois à l’avance, a-t-il indiqué, laissant planer le doute sur sa tenue en 2016.

La composante Air poursuit pour sa part les préparatifs des «Belgian Air Force Days», le meeting aérien prévu les 25 et 26 juin prochains sur la base aérienne de Florennes à l’occasion de son 70ème anniversaire. Elle a organisé lundi la dernière réunion de planification de cet événement.

La Marine fait de même avec les «Navy Days» prévus à Zeebrugge les 1er et 2 juillet.