TIHANGE

Tihange : les négociations capotent, l’action syndicale se poursuit

Tihange : les négociations capotent, l’action syndicale se poursuit

L’action de blocage à l’entrée de la centrale se poursuivra jeudi. ÉdA – 301012510323

«La concertation est suspendue. Il n’y aura plus d’heures supplémentaires, plus de décalage horaire et plus de remplacement des congés maladie», a déclaré Jean-Marc Pirotton de la FGTB.

Les négociations entre syndicats et direction locale de la centrale de Tihange ont échoué mercredi, a annoncé Jean-Marc Pirotton de la FGTB à l’agence Belga. Les discussions ont buté sur les courriers adressés à des responsables du personnel encadrant des mouvements de salariés. L’action menée depuis mardi à l’entrée de la centrale se poursuivra dès lors jeudi, dans l’attente d’une reprise du dialogue avec Electrabel.

«La direction locale s’est montrée intransigeante», déplore M. Pirotton.

«La main passe au niveau national»

Des solutions ont pu être trouvées sur deux points qui posaient problème, à savoir les formations certifiantes et la maintenance, mais la direction a refusé de modifier sa position sur les deux lettres adressées à des représentants du personnel, rapporte le syndicat socialiste.

«Il n’y a plus rien à faire au niveau local, la main passe donc au niveau national», précise Jean-Marc Pirotton. «La concertation est suspendue. Il n’y aura plus d’heures supplémentaires, plus de décalage horaire et plus de remplacement des congés maladie.»

L’action de blocage à l’entrée de la centrale se poursuivra jeudi. Mercredi matin, entre 200 et 300 membres du personnel ont été retenus à l’extérieur du site.


Nos dernières videos