article abonné offert

TIHANGE

Retrait des accès à la centrale nucléaire : « On aurait dû être informés »

Retrait des accès à la centrale nucléaire : « On aurait dû être informés »

Plusieurs travailleurs de la centrale nucléaire de Tihange ont été privés de leur habilitation. BELGA

Didier Lambert, le chef de corps de la zone de police de Huy, a appris la décision de l’Agence fédérale de sécurité nucléaire par les journalistes.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 71 des 336 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos