DOPAGE

Des sportifs contrôlés positifs au Meldonium pourraient être blanchis

Des sportifs contrôlés positifs au Meldonium pourraient être blanchis

Plus d’une centaine de sportifs, dont la joueuse russe de tennis Maria Sharapova, ou la nageuse russe Yulia Efimova, ont été contrôlés positifs au Meldonium depuis le 1er janvier. AFP

Des sportifs contrôlés positifs au Meldonium pourraient être blanchis sur base d’une note de l’AMA, l’Agence Mondiale anti-dopage, rédigée lundi et rendue publique mercredi.

L’AMA estime en effet que les athlètes ayant pris du Meldonium avant le 1er janvier, soit la date de l’inscription du médicament sur la liste des produits interdits, ne pouvaient savoir jusqu’à quand des traces allaient pouvoir encore se retrouver dans leur organisme. Au bénéfice du doute, ils ne risqueraient dès lors pas de sanctions.

Dans une notice publiée par l’AMA, l’Agence Mondiale anti-dopage reconnaît que la durée de la présence du Meldonium dans l’organisme ne sont pas précisées scientifiquement. Certains sportifs ayant ainsi pris du Meldonium avant le 1er janvier pourraient ainsi avoir été contrôlés positifs cette année.

Ainsi l’AMA propose de fixer un taux de présence autorisé du Meldonium et, ce pour les contrôles jusqu’au 1er mars, de 1 microgramme par millilitre.

Plus d’une centaine de sportifs, dont la joueuse russe de tennis Maria Sharapova, ou la nageuse russe Yulia Efimova, ont été contrôlés positifs au Meldonium depuis le 1er janvier.

Nos dernières videos