ATTENTATS À PARIS

Les trois personnes interpellées mardi à Uccle remises en liberté

Les trois personnes interpellées mardi à Uccle remises en liberté

La rue de Stalle est une longue artère bordée de commerces reliant l’autoroute au centre d’Uccle. BELGA

Les trois personnes interpellées dans le cadre des attentats de Paris à Uccle, ce mardi ont été remises en liberté.

Les trois personnes interpellées mardi matin à Uccle dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet fédéral à la suite des attentats de Paris du 13 novembre 2015, ont été remises en liberté après audition approfondie par le juge d’instruction.

Elles n’ont pas été inculpées, a indiqué mercredi le parquet fédéral.

Les trois personnes avaient été interpellées mardi matin à l’issue d’une perquisition menée dans la rue de Stalle, à Uccle. «Les trois personnes interpellées hier rue de Stalle à Uccle ont été remises en liberté après audition approfondie par le juge d’instruction. Ils n’ont pas été inculpés», rapporte le parquet chargé des affaires de terrorisme.

Aucune information n’a été fournie quant aux résultats de cette perquisition.

Quatorze personnes étaient jusqu’à mardi inculpées par la justice belge, dont dix toujours en détention provisoire, dans le cadre de cette enquête.