BRUXELLES

Cette ancienne tour à plomb va devenir école

Cette ancienne tour à plomb va devenir école

Cette tour à plomb bruxelloise est le dernier exemplaire de cette activité industrielle du passé belge. Ville de Bruxelles

Le site de l’ancienne Tour à Plomb va être restauré dans le centre de Bruxelles. Ce vestige industriel, dernier témoin des fabriques de plomb de chasse en Belgique, va se transformer en espace culturel et scolaire.

Les travaux de rénovation du site historique de la Tour à Plomb, rue des Fabriques dans le centre populaire de Bruxelles, ont commencé le 11 avril. Une salle de théâtre ouverte aux initiatives de quartier, un foyer avec un bar, une salle de sport, une salle polyvalente et une bibliothèque seront intégrés dans ce vestige industriel classé, non loin d’Anneessens. 5 salles de classe et une salle des profs y seront greffées pour l’institut Demot-Couvreur. La cour, enfin, sera restaurée.

Cette ancienne tour à plomb va devenir école
Cette tour à plomb bruxelloise est le dernier exemplaire de cette activité industrielle du passé belge. Ville de Bruxelles
La restauration du lieu, insolite et magnifique, entre dans le cadre du contrat de quartier Jardin aux Fleurs. «Il est crucial de ne gaspiller aucun espace et de ne laisser aucun terrain inoccupé», plaide l’échevine des Contrats de quartier Ans Persoons (sp.a). «Nous ne restaurons pas seulement la Tour à Plomb, nous donnons au bâtiment de nouvelles fonctions. Ainsi, nous relions le passé avec le présent et restituons au quartier une part de son héritage industriel.»

Plombs de chasse

Le bâtiment de la rue des Fabriques date du XIXe siècle. Il est longtemps resté vide mais la Ville a pris conscience de sa valeur patrimoniale. «Je suis très heureux que la Ville de Bruxelles ait fait le choix de rénover la Fonderie mais également de réhabiliter l’entièreté du site dit de la Tour à Plombs», se réjouit Geoffroy Coomans de Brachène, échevin de l’Urbanisme et du Patrimoine (MR). «Ce monument classé, édifié en 1898 pour la fabrication des plombs de chasse de la firme “Pelgrims et Bombeeck”, est le dernier exemplaire de tour à plombs en Belgique. Il fait donc intégralement partie de notre patrimoine bruxellois».

Le prix total de la restauration est estimé à 6,8 millions d’euros. Les travaux dureront un peu moins de deux ans.


Nos dernières videos