article abonné offert

PÉRUWELZ

La 3e mi-temps avait été difficile

Un Péruwelzien de 22 ans, poursuivi devant le tribunal correctionnel de Tournai pour des coups, une rébellion et des outrages aux forces de l’ordre commis en janvier dernier, a bénéficié de la suspension du prononcé de la condamnation pour une période de trois ans.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 44 des 233 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos