TOURNAI

Le spectaculaire dragage de l’Escaut à vivre en vidéo

Le «spectacle» du dragage de l’Escaut s’est poursuivi mardi aux alentours de la passerelle de l’Arche reliant le quai Taille-Pierres et le quai du Luchet d’Antoing.

Très concrètement, le chantier a pour but d’éliminer deux éléments susceptibles d’entraver la navigation fluviale en ville. Il ne suffirait pas d’élargir le fleuve si celui-ci n’était déjà pas suffisamment profond… Du côté de la rive droite, une grue installée sur une barge et munie d’une puissante fraiseuse a raclé pendant plusieurs heures une ligne de vieux pieux en bois afin de faire redescendre le niveau du haut-fond du fleuve. Les dits pieux avaient sans doute fonction de fondation d’un ouvrage antérieur, peut-être un très ancien quai.

Côté rive gauche, il s’agissait d’éliminer du fond de l’eau deux grosses pièces de pierre de plusieurs tonnes qui risquaient un jour ou l’autre d’empêcher la bonne navigation. Des plongeurs de la société DPE Diving (Thuin),ou plutôt des scaphandriers, ont fixé des chaînes autour desdits blocs pour permettre à la grue de les hisser sur la barge.

Ce mercredi, il restait un gros morceau de pierre à dégager du fleuve pour laisser partout une profondeur d’eau de trois mètres et demi au minimum.

Après quelques heures d’interruption, le trafic des péniches a pu reprendre en fin de journée. Il sera de nouveau interrompu ce mercredi pour terminer le chantier.


Nos dernières videos