article abonné offert

ÉCONOMIE

Iran, Éthiopie, Chine, Cuba bons en affaires

Iran, Éthiopie, Chine, Cuba bons en affaires

En 2015, le gouvernement cubain a annoncé l’existence de 326 projets ouverts aux investisseurs étrangers. Reporters/Photoshot

Pour la première fois depuis 3 ans, certains pays émergents sont devenus plus sûrs «en affaires». Dans d’autres, investir présente de gros risques.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 70 des 488 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos