FOOTBALL

Les accusations d’un joueur de l’Atletico: «Le Barça est protégé» par les arbitres

Les accusations d’un joueur de l’Atletico: «Le Barça est protégé» par les arbitres

La courte rouge adressée par Monsieur Brych à Fernando Torres fait débat en Espagne. Reporters/Imago Sport

Les joueurs de l’Atletico Madrid étaient tous furieux sur l’arbitrage de Monsieur Brych, hier, lors du déplacement des Madrilènes au Camp Nou… «Je crois que le Barça est protégé», a ainsi lancé le défenseur Filipe Luis.

Au lendemain de la courte défaite de l’Atletico Madrid au Camp Nou, 2-1, en quart de finale aller de Ligue des Champions, la polémique relative à l’arbitrage de Monsieur Brych n’est pas éteinte. Les supporters des Colchoneros estiment que la carte rouge adressée à Fernando Torres a clairement fait basculer la rencontre en faveur des Catalans, plutôt discrets et menés 0-1 jusque-là.

Et il n’y a pas que les supporters du club madrilène qui ont exprimé leur colère. Le défenseur brésilien Filipe Luis a tenu un discours plutôt osé au micro d’une chaîne de télé espagnole. «Je crois que le Barça est protégé», a-t-il affirmé. «Nous, nous sommes systématiquement pénalisés avec la plus grande rigueur, et cela fait très mal. On voit qu’il y a une peur de voir le Barça éliminé. Cela nuit à l’UEFA. Ceux deux cartons jaunes réduisent à néant le travail de toute la semaine.»

Et le Brésilien, exclu face au… Barça lors de la rencontre entre les deux clubs en Liga, de poursuivre. «Moi, j’ai été expulsé et crucifié de manière justifiée pour un coup de pied à Messi, mais je ne sais pas ce qu’il faut faire pour que leurs joueurs soient expulsés comme les nôtres. Cela fait vraiment mal et le vestiaire est anéanti. C’est difficile de nager à contre-courant.»

Suarez aurait-il dû être exclu?

Filipe Luis, sans décrire clairement la phase, faisant sans doute référence au coup de pied donné par Luis Suarez – auteur des deux buts catalans plus tard dans la partie – à Juanfran, en première période. Une phase qui avait aussi été épinglée par Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atletico, lors de la conférence de presse d’après-match.

Quoi qu’il en soit, Fernando Torres n’a lui non plus pas manqué de revenir sur la prestation de Monsieur Brych au coup de sifflet final. «On nous traite d’une manière différente, et c’est dommage», a estimé l’attaquant espagnol. «C’est également dommage que l’UEFA soit davantage préoccupée par les maillots du match que de mettre des arbitres à la hauteur en Ligue des Champions.»

Des déclarations qui risquent de rendre le match retour à Vicente-Calderon encore plus tendu que celui de ce mardi…

Nos dernières videos