CONSO

Stations-service à sec: la panique des automobilistes face à l'annonce de pénurie de carburants

Ce mercredi matin, les stations-service étaient prise d'assaut par les automobilistes craignant une pénurie de carburants. Un risque de pénurie... accentué par ce rush.

+ LIRE AUSSI | Faire le plein de diesel devient de plus en plus difficile en Wallonie

De nombreuses stations-service dans le Hainaut sont déjà en rupture de stock. Les dépôts Total sont bloqués par les transporteurs furieux contre la taxe au kilomètre. La situation devient critique notamment en Wallonie picarde.

Dans le namurois, quelques stations crient déjà famine. Pour d'autres, il reste du stock mais qui s'épuisera vite, d'autant que les automobilistes se précipitent pour faire le plein, alors que pour certains, ce ne serait même pas nécessaire.

Découvrez ci-dessus notre reportage vidéo d'ambiance dans une station namuroise

Et à Liège, Olivier Neirynck, directeur technique de la fédération belge des négociants en combustibles et carburants, nous confirmait qu'une "grosse dizaine de stations-service" étaient complètement à sec dans la province. "Le phénomène va évidemment s’amplifier dans les heures qui viennent", ajoutait-il.

+ LIRE AUSSI | Hannut : les stations-service prises d’assaut... par les Waremmiens

+ Prolongez l'info dans L'Avenir de ce jeudi 7 avril 2016.

 


Nos dernières videos