article abonné offert

Taxe km: réactions à retardement

La CSC le faisait remarquer avec ironie le 1er avril dernier: les médias n’avaient pas encore eu « à relayer ni le mécontentement des usagers, ni la condamnation par la FEB, ni même la désapprobation du gouvernement» face aux actions collectives de blocage.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 57 des 337 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos