PROVINCE DE NAMUR

Grogne des transporteurs: pénurie de carburant en province de Namur

Grogne des transporteurs: pénurie de carburant en province de Namur

Ce mardi soir, les files s’allongeaient à certaines stations-service de la province.. AFP

Avec les barrages routiers, les stations Total sont menacées de pénurie. À Dinant, la station de la rue Saint-Jacques n’a plus de Diesel depuis lundi après-midi. Une situation qui pourrait s’étendre à l’essence rapidement.

La province de Namur est également touchée par la pénurie de carburant à la suite des actions menées devant les dépôts de carburant par les transporteurs. Les stations aux sorties de la E411 et à proximité de la N4 sont en panne sèche. La pénurie remonte désormais doucement vers le centre de Namur.

Les pompes Total de Jambes, Rivière, Bouge, Ciney ainsi que la pompe Texaco située chaussée de Dinant, celle Colruyt de Salzinnes et la pompe Lukoil de Jambes font notamment partie des stations momentanément dépourvues de diesel sur le territoire namurois. "Une dizaine de stations Total sont touchées et au moins une dizaine sont sur la réserve", a indiqué à l'agence Belga le porte-parole de Total, Pascal De Crem.

S’il est compliqué d’épingler tous les points d’approvisionnement de la ville, nous savons d’ores et déjà que la station Texaco située route de Hannut, à proximité de la sortie d’autoroute E411, ne propose plus d’essence. Même topos pour Total sur la chaussée de Liège qui n’a plus une goutte. Tandis que la Lukoil d'à côté propose de tout. Sur l'avenue Prince de Liège, la Lukoil et la Q8 easy ont également tout en stock... pour l'instant.

+ LIRE AUSSI| Voici, province par province, les pompes touchées par la pénurie

En Entre-Sambre-et-Meuse, le gérant du point Total de Philippeville ne se fait pas d’illusions. «Mes pompes sont prises d’assaut aujourd’hui. Mais demain je n’aurai plus rien.» La même enseigne à Couvin et à Agimont est déjà à sec.

Il est fort probable que d'autres enseignes et entités soient touchées par la rupture de stock. Une situation qui risque d'évoluer très rapidement au fil des heures et des blocages.

Des stations approvisionnées à Fosses

Déjà réputées pour être les moins chères de la province, les stations de Fosses-la-Ville, Pessleux et Station 76, ont été approvisionnées ce mardi. Les deux points sont pris d'assaut par les automobilistes. C'est du jamais vu!

D’autres secteurs commencent à sentir les effets de ces blocages: c’est le cas de la grande distribution comme l’explique Matélé. La fédération Comeos a demandé aux autorités d’intervenir pour mettre fin aux barrages:

«Ces blocages sont illégaux. Il s’agit d’un conflit purement économique entre les chauffeurs et les autorités. Les dépôts des supermarchés sont trop souvent la victime de telles actions. Il faut donner un signal clair comme quoi ceci n’est pas permis. Nous demandons dès lors que les autorités locales, à savoir les bourgmestres et la police locale, interviennent le plus rapidement possible.»


Nos dernières videos