article abonné offert

JOGGING DES ÉOLIENNES

Kevin Kavi, un homme à suivre de près

Kevin Kavi, un homme à suivre de près

Un passage réussi du basket au jogging pour Kevin. Eda RZEPCZYNSKI

Trois coureurs étaient plus heureux que les autres à l’arrivée du jogging de Warnant-Dreye: Raphaël Durviaux, Kevin Kavi et Thomas Rolland.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 87 des 435 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos