Les carnets de Jean Schmitz : Von Bissing à Saint-Louis (4 & 5 avril)

Revivez la guerre 14-18 et la vie des Namurois durant l'occupation allemande à travers les yeux du chanoine Jean Schmitz et de ses carnets débutés le 23 août 1914.

Jean Schmitz raconte

C’est à partir de ce 23 août 1914 tragique, date de l’entrée des Allemands à Namur et à Dinant, que commence le carnet du du chanoine Jean Schmitz, secrétaire particulier de l’évêque de Namur Mgr Heylen.

Ce document inédit, qui relatera jour après jour la vie quotidienne des Namurois durant toute l’occupation, sera désormais notre fil conducteur principal pour cette série de longue haleine.

Quant aux journaux namurois, La Province de Namur disparaît, ses bureaux étant incendiés ; L’Ami de l’Ordre subsistera, mais sous contrôle allemand.

Mardi 4 et mercredi 5 avril 1916

L’évènement de mardi, c’est la visite à S. Louis de Von Bissing qui, dare-dare, est accouru à Namur, au reçu de la lettre de Mgr, protestant contre l’occupation totale de S. Louis. Ici encore, comme il résulte de l’examen de toute l’affaire, l’autorité allemande a agi avec autant de maladresse que de brutalité ; elle nous donnera beau jeu.

A noter que Von Hirschberg avait invité le bourgmestre Golenvaux et lui avait demandé de chercher un autre local pour Saint-Louis ; il a naturellement répondu que ce n’était nullement de sa compétence ; il a ensuite suggéré à aller chez les Pères-Jésuites, qu’il y avait là assez de place. Ici encore, il n’a pu que répondre qu’il n’y avait rien de commun entre les Jésuites et S. Louis.


Nos dernières videos