SOCIÉTÉ

Taxe kilométrique : furieux après Maxime Prevot, les transporteurs vont bloquer "au finish"; le point sur les barrages filtrants, province par province

La réunion entre Maxime Prevot et les transporteurs qui s'était plutôt bien passée lundi midi a tourné en noeud de boudin.Les camionneurs annoncent un blocage au finish. Le point, province par province.

+ LIRE AUSSI | Taxe kilométrique: appel à l’arrêt immédiat des barrages filtrants en Wallonie
+ LIRE AUSSI| Taxe kilométrique : la suppression des taxes sur les routes nationales ?

Ce lundi soir, coup de théâtre, alors que la réunion de l'après-midi entre les transporteurs et les ministres Lacroix et Prevot s'était plutôt bien déroulée et que les barrages étaient successivement levés, les camionneurs ont fait volte face! La raison ? Le communiqué de Maxime Prevot en début de soirée.  Le ministre wallon des Travaux publics, Maxime Prevot, y rejette catégoriquement l'exigence des camionneurs d'exempter les routes dites "nationales" du régime de redevance kilométrique, les camionneurs ont annoncé une grève au finish.

" Il n'a aucune parole! "Super Prévot" se moque de nous et bien nous allons aussi le faire. Nous allons reprendre tous nos barrages et cela jusqu'au finish!" explique M. Botton présent à Onhaye.

Dominique Rollot qui était présent à cette réunion nous a confié à quel point les transporteurs étaient furieux et qu'ils étaient prêts à tout. " Prevot a ravalé sa parole alors qu'après notre réunion nous étions optimistes. Nous avions fait lever les barrages mais là suite à ce communiqué c'est la douche froide.  Il est revenu sur tout ce qu'il avait dit!  Il est 23h et nous passons sur tous les sites pour expliquer aux chauffeurs ce qu'il se passe et ils sont furieux.  On ne peut pas avoir confiance dans ces politiciens!  Ils font souffrir les gens mais pas seulement les transporteurs, le peuple! " 

Voici le dernier point communiqué par la police fédérale sur son site, province par province. Mais notre interlocuteur nous confirme que d'ici 2 ou 3 heures, la majorité des transporteurs reprendront leurs postes aux zonings et ronds-points.

Liège

Barrages filtrants au rond-point N65-N684 à Villers-le-Bouillet. Accès 6bis "Villers-le-Bouillet" non autorisé au poids lourds On annonce aussi un blocage à BioWanze

Brabant wallon:

Barrages filtrants sur le R24 à hauteur de la rue de l’industrie - Accès impossible vers le zoning de Nivelles-Sud

Luxembourg

Situation normalisée

+ LIRE AUSSI| Les transporteurs sont visiblement décidés à «aller au finish»

Hainaut

Barrages filtrants sur la A8/E429 à hauteur de l'échangeur de Froyenne dans les 2 sens de circulation. En direction de Bruxelles, la circulation est complètement à l'arrêt depuis le poste frontière de Lamain

Barrages sur la A8/E429 et A16/E42 à hauteur de l'échangeur de Kain en direction de la France. Tant les usagers en provenance de Bruxelles que ceux venant de Mons sont invités à quitter l'autoroute à hauteur de la sortie 33 "Tournai Expo"

Barrages filtrants dans l'échangeur de Marquain (A8#A17) - Les bretelles Courtrai > BXL et Bxl > Courtrai sont concernées.

Barrages filtrants sur la N53 au rond-point de Gozée

Barrages filtrants sur la N59 au rond-point de Lobbes

Pour les usagers désirant se rendre vers la France (en provenance de Bruxelles), il est vivement conseillé d'emprunter la A16/E42 à hauteur de l'échangeur de Tournai-Kain Evitez autant que possible la zone Tournai - Froyenne - Kain (A8 et A17)

Evitez autant que possible la zone Tournai - Froyenne - Kain (A8 et A17)

Namur

Barrages filtrants sur la N5 à hauteur de Philipeville dans les deux sens de circulation.

Barrages filtrants sur la N97 (borne kilométrique 22) à hauteur de Onhaye dans les deux sens de circulation.

+ LIRE AUSSI | Barrage routier à Spontin : « Bientôt, on devra payer pour travailler » (Vidéo)

+ LIRE AUSSI | FEB: «Bloquer les autoroutes ne résoudra rien»

Dans son communiqué diffusé lundi soir, M. Prevot dit s'y opposer "catégoriquement" et avance deux raisons. "D'une part, elle aurait un impact budgétaire négatif pour le financement des travaux de réfection des autoroutes et routes régionales, et d'autre d'autre part et surtout, elle augmenterait inévitablement la charge de trafic sur ces axes, traversant généralement nos communes et villages", fait valoir le ministre centriste. "Ceux-ci seraient alors utilisés davantage encore comme voiries de transit pour éviter le paiement de la redevance, au détriment tant de la qualité de vie pour les riverains (pollution, bruit...)et de la sécurité (risque accru d'accidents) que de la qualité du revêtement de la route (qui serait impacté par le passage des poids-lourds)", ajoute-t-il. M.

Prevot reconnaît toutefois qu'un nombre "limité mais significatif" d'appareils électroniques, (appelés OBU) distribués aux camionneurs connaissent actuellement "quelques dysfonctionnements". "Les distributeurs d'OBU ne fonctionnent pas tous non plus adéquatement", ajoute encore le ministre qui indique avoir adressé ce lundi un courrier à l'organisme tri-régional Viapass pour le "sommer de prendre toutes les dispositions utiles, y compris celles de sanctions financières contractuelles" à l'égard de son prestataire Satellic pour que la situation soit normalisée "endéans les tous prochains jours voire heures", ponctue le communiqué.

 


Nos dernières videos